Qui sommes nous ?

helpothers
Plutôt que d’éviter les salariés en souffrance (liée à l’entreprise ou pour toute autre raison) ou simplement se contenter de les renvoyer par exemple vers le CHSCT, les infirmières, le médecin du travail, une assistante sociale ou un psychologue d’entreprise le cas échéant, pourquoi ne pas les aider directement sur le terrain  (couloirs, bureaux, ateliers, rayons, parkings…) ?
 Pour cela, il semble indispensable d’être formé à la détection et à l’écoute puis savoir guider le salarié vers les solutions possibles. C’est même une nécessité absolue.
 Problème : cette formation est quasiment inexistante en France.
Il faut donc chercher ailleurs. La solution vient du Québec, avec depuis 32 ans près de 10 000 salariés formés par le principal syndicat, la Fédération des travailleuses et travailleurs québécois (FTQ, 650 000 adhérents) et un solide réseau de « délégués sociaux » qui a même sa convention annuelle.
Informé de l’existence de ce formidable réseau lors d’un témoignage à l’hôpital de la Salpêtrière pour expliquer ma méthode personnelle d’aide aux salariés (comprendre, stabiliser et agir), j’ai été ainsi le premier Français à suivre en octobre 2015 à Montréal la formation des délégués sociaux de la FTQ.
 Suite à un coup de foudre réciproque, un partenariat a été mis en place avec pour objectif de proposer un module opérationnel de formation en France. Le pilote aura lieu les 2 et 3 mars 2016 à Evry, avec 25 stagiaires et nos cousins canadiens venus exprès pour l’occasion.
 L’intérêt de cette adaptation française est déjà considérable dans le milieu universitaire master et recherche (Paris-Dauphine, Montréal). Cela tombe bien, notre syndicat est celui de l’entre-aide et de la solidarité et nous avons comme principale signature « La vie à défendre ». Tout est dit !
 Jean-Paul Vouiller 
Coordinateur de programme Délégué Social d’Entreprise CFTC